AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le registre du refuge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khorgorrl
Admin
avatar

Nombre de messages : 352
Signe particulier : Mains abimées suite aux explosions de ses inventions
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Le registre du refuge   Mer 25 Jan à 10:28

Après une longue marche dans la moiteur de la forêt de Feralas à la recherche d'une nouvelle espèce à étudier, une haute construction coincée entre un arbre centenaire et une paroi rocheuse attire votre attention...
Il semblerait que malgré l'aspect extérieur très abimé par l'humidité ambiante et le poids des lierres envahissants celle-ci soit habitée...
"Mais qui a bien pu s'installer ici?"
La curiosité vous pousse à aller voir de plus près........


Un drôle de personnage, ressemblant à s'y méprendre à un gobelin mais dont la peau aurait viré au marron se pointe à ce qui semblerait être l'entrée principale de l'habitation...

"Salut l'ami... j'peux t'aider en quelq'chose?"

Sa manière de vous adresser la parole, comme si plus rien en ce monde ne pouvait le surprendre, vous a laissé un moment sans voix...
Reprenant rapidement vos esprits, vous expliquez vaguement la raison de votre présence en Feralas, et demandez à tout hasard si il ne connaitrait pas un endroit pour se reposer un peu...


"Oh, tu pouvais pas mieux tomber!
J'te souhaite la bienvenue au refuge du chasseur... hmm, malheuresement déserté d'ses locataires, la région doit y êt'pour quelq'chose, ils rest'rarement plus d'quelques jours.
Tu dois êt'fatigué, l'accès au refuge est d'plus en plus difficile... faut dir'qu'avec tout ce passage et les intempéries du mois dernier ça arrange pas les chos'."

"Enfin bon, t'as frappé à la bonne porte, il nous reste d'quoi t'loger et la bouffe est bonne. Entre! Entre!"

"Just'une dernière chose avant de t'monter ta piaule, il m'faudrai quelques renseignements sur toi... ne l'prend pas mal, c'est just'pour archive."

Quelques minutes plus tard, après avoir donné avec grand mal quelques renseignements - l'outil servant à écrire étant de fabrication plus que mauvaise - vous lui rendez le carnet.
D'un oeil distrait, vous vous attardez sur l'agencement du refuge. Contrairement à ce que pourrait laisser paraître la façade couverte de lierre, l'intérieur est plutot bien entretenu et meublé de manière très simple mais agréable.


"Merci mon brave.
Bon séjour, et fais comm'chez toi!"

-------

Inscrivez ici les renseignements relatifs à votre personnage.
Et bon séjour au refuge du chasseur!

_________________
Khorgorrl, éleveur de tortues


Dernière édition par le Sam 4 Mar à 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.globz.com/
Khorgorrl
Admin
avatar

Nombre de messages : 352
Signe particulier : Mains abimées suite aux explosions de ses inventions
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Le registre du refuge   Jeu 26 Jan à 0:42

"Humm! Bizarre comme pratique dans ce refuge... m'enfin, je vais remplir vite fait son carnet, je n'ai pas que ça à faire non plus..."

Mon nom est Khorgorrl, des fois surnommé Khor (ça doit être plus facile à dire), nom à consonnance mi taurenne mi orc, je ne sais pas ce qui a poussé mes géniteurs à me nommer ainsi, mais ça me plait.

Je baigne depuis mon enfance dans la culture Taurenne, très proche de la nature... ce lien s'est renforcé durant mon apprentissage de chasseur auprès de mes différents maîtres.
La formation de chasseur est longue mais très instructive... je ne regrette pas mon choix d'orientation et je remercie les nombreuses personnes qui m'ont aidé à être ce que je suis aujourd'hui.
J'ai pu étudier de très nombreuses races d'animaux, la nature est fascinante mais sait être cruelle, il semblerai que la colère des grands Esprits de ce monde commencent à nous faire sentir le poids de nos erreurs...
Parmi les nombreuses espèces animales peuplant notre Terre, il est une race qui m'a particulièrement intrigué: les tortues de mer... vous allez peut etre me regarder bizarrement mais j'ai décidé d'étudier ces animaux étranges ne vivant ni dans nos plaines verdoyantes ni dans les zones arides de Durotar et des Tarides.

Mon père étant assez nomade, je l'ai souvent accompagné durant ses voyages, ce qui m'a le plus marqué ce sont ces choses étonnantes que certaines races étaient capables de fabriquer... des objets d'un autre monde... j'en avait peur étant petit.
Depuis j'ai suivi les enseignements de quelques maitres ingénieurs, je crois que je n'ai jamais été aussi fier et ravi de construire toutes sortes d'objets, le plus souvent tous plus farfelus les uns que les autres...

Je me suis rendu compte depuis peu des ravages causés sur notre environnement par des années de guerre incessantes et violentes... j'ai donc décidé de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour sauvegarder l'héritage de nos ancêtres...
La toute récente création de la guilde des Chasseurs Associés marque pour moi une nouvelle implication vis à vis de ce monde qui m'a vu naître, et surtout un certain devoir envers ceux qui se sont ralliés à ma cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.globz.com/
Evanesco
Chasseur moyen
avatar

Nombre de messages : 93
Signe particulier : dreux
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Le registre du refuge   Sam 28 Jan à 17:58

Au bout d'un long moment passé à errer dans ls tarides, accomplissant sans relâche quêtes et taches pour augmanter mon pécule, ma route à croisé - par le plus grand des hasards - celle de Khorgorrl.
Dès que je l'ai aperçu, je me suis rendu compte qu'il est un chasseur émérite, bien plus experimenté que moi... Je me suis dit que ce serait une personne avec laquelle je pourrais apprendre beaucoup de choses à propos de l'art de la traque.
Comme s'il avait sondé mon esprit, il m'a proposé d'entrer dans sa guilde. Inutile de préciser que j'étais trop heureux d'accepter.
Je me souviens parfaitement de ce moment: nous avons discuté de choses et d'autres, nous prîmes un bateau pour les royaumes de l'est; bref, nous faisions connaissance. Il me jetait d'étranges regards, comme s'il tentait de me jauger: étais-je digne d'entrer dans le cercle des chasseurs associés?
J'ai dû lui plaire, moi, Evanesco, car il m'a rapidement accepté.

Je suis un jeune Tauren. Je n'ai pas beaucoup d'expérience.
Depuis ma naissance, je baigne dans la culture de la Chasse. Souvent, mes parents me demandaient d'aller chasser de jeunes trotteurs et de leur ramener la viande, afin que nous puissions manger: j'ai toujours vécu dans la pauvreté. Malgré tout, je me satisfaisais grandement de cette vie, ces journés où mon père m'emmenait jusqu'aux Tarides et où il m'apprenait la traque... Nous revenions fatigués et rompus, mais nous revenions avec des mets de qualité et des trésors fabuleux. C'était le bon temps...

Car cette période n'a duré qu'une dizaine d'années... Mes parents furent tous deux tragiquement tués par deux elfes de la nuit. J'ai réussi à me cacher, mais ils sont morts sous mes yeux.

C'est depuis lors que je nourris une haine aussi profonde que farouche envers l'alliance, ses dirigants et ses sbires; et depuis ce jour je me suis juré de les traquer comme je traque les bêtes, et de me repaître de leur chair.

Mais il faut que je devienne fort.

Voilà ce qui m'a rendu si enthousiaste lorsque maître Khorgorrl m'a proposé de faire partie de son groupe. Il m'aidera à retrouver les assassins de mes parents.
Si je pouvais, au passage, tuer le plus de gnomes, de nains et d'humains possible, ce serait parfait. Avec leur machines, il ne respectent plus la terre qui leur a donné la vie. J'exige le respect de la Nature. Comme tous les taurens.

Je ne suis qu'au début de ma vie de chasseur, et j'ai déjà plus vécu que beaucoup d'autres...

Je progresserai toujours plus dans la voie du chasseur. C'est là ma destinée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solfatar
Chasseur moyen
avatar

Nombre de messages : 88
Signe particulier : Troll à la peau bleue, douce et soyeuse. Verte quand je fais une jaunisse.
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Hagiographie de Solfatar.   Dim 19 Fév à 2:56

Hagiographie de Solfatar.

Origine.


Né en l'an de grâce 592. Sixième Troll d'une famille de quinze* frères et soeurs, je dois mon nom à mon caractère éruptif et spontané.
Je n'ai que peu de souvenir de la hutte familiale car je fut très tôt séparés de ma famille durant la difficile période où les Troll Darkspears avons du nous réfugier en Durotar.

Aussi loin que je me souvienne, papa Troll était un chasseur respecté au sein du village. Papa était un excellent conteur et ses tirades et récits héroïques, voir épiques, de chasse faisaient bien rire l'assistance à défaut de la retenir. Il excellait également dans le difficile exercice de l'improvisation d'excuses bidon quand maman le prenait sur le fait au comptoir de Ramdam l'aubergiste où il aimait s'y rendre avec ses amis chasseurs (un peu trop souvent d'ailleurs).

Quand à maman Troll et malgré son caractère bien trempé, elle était une mère exemplaire et savait tenir sa mini Horde.


Initiation.

Arrivé en âge de tenir mon premier arc, les anciens du village commencèrent à m'enseigner les rudiments du maniement des armes de jets et les diverses techniques de pistage propre aux compétences du chasseur.
Cette initiation me ravissait. Je préférais en effet m'entraîner à l'arc, aux premiers sorts de domptage et pistage des bêtes plutôt que de faire des pompes ou de longues marches lourdement chargé de sac de pierres comme le faisaient mes copains guerriers.

Très vite, l'ouverture d'esprit et la clairvoyance, directement liés aux divers apprentissages d'arcanes et de sorts de notre classe, nous firent prendre conscience, mes camarades et moi même, de l'étendue de notre monde, des règles qui le régissent ainsi que des conflits et batailles entre humains et autres races pour asseoir leur domination et leurs conquêtes de territoires.
Ce qui n'était pas le cas, soit dit en passant, de mes compagnons guerriers qui pompaient et courraient toujours et gueulant comme des forcenés. Evidemment, tant d'énergie pour le corps dépensée ne laissait plus aucune place au recueillement et à l'esprit.

Afin d'éviter corvées et autres tâches peu réjouissantes au sein du clan, je progressait rapidement à la maîtrise des petites bêtes et autre piafs qui parcouraient la jungle environnante afin qu'ils remplissent ces basses besognes à ma place.


Blizzig, premier familier.

Parti à la recherche d'une colonie de vers de terre à dompter afin d'éviter la corvée "labourage du potager" (quête niveau 1) ordonnée par notre magister, je tombais nez à museau avec un écureuil. L'incantation fut immédiate, la magie foudroyante et voilà l'animal dompté par le maître que j'étais déjà !
Ainsi, plutôt que de prendre la fuite, le bestiau définitivement mâté pouvait désormais grimper sur mon dos et faire le pitre dans ma crinière hirsute sans aucune crainte. Je courrais alors au village pour raconter mon exploit. Evidemment, à la digne manière de mon père, je venais là de domestiquer le pire fauve de la jungle; Mais je n'évitais pas la corvée du potager pour autant.
Vite devenus inséparables, je nommais mon animal de compagnie. Ce sera Blizzig.


Thrall.

Notre peuplade avait passablement d'ennemis dont il fallait se méfier en permanence mais aucun de ceux-ci n'étaient aussi malfaisant que les redoutables Murlocs aquatiques. En guerre permanente avec ces derniers et en passe de nous faire proprement massacrer lors du dernier conflit (notre chef Sen'Jin ayant succombé l'arme à la main), arriva alors le Chef Thrall et son armée d'Orcs pour nous tirer de ce mauvais pas.
Non content de nous avoir sauvé d'un génocide certain, ce Grand Chef nous fit don d'une partie de son territoire en Durotar afin que sous les ordres de notre nouveau chef Vol'Jin nous puissions nous y établir. Désormais rescapés de cette pénible mésaventure, nous prêtions serment à Thrall et jurions d'éternellement servir la Horde.
Je n'en ressortais pas indemne pour autant. Au plus fort de la bataille, je vis Blizzig se faire hacher menu et durant la débâcle qui précéda la grande traversée de l'océan, l'embarcation où avaient appareillé les membres de ma famille sombra sous les coups de l'ennemi. Je ne dus jamais les revoir.


Charatchak frère de sang.

C'est à la magnifique capitale Orgrimmar, où dès lors je suivais l'enseignement du chasseur, que je fis la rencontre d'un Tauren chaman du nom de Charatchak. Sa loyauté et son caractère serein dus à l'apprentissage du chamanisme en regard de mon caractère agité et turbulent, contribuèrent largement à susciter notre amitié.
C'est donc en tandem que se poursuivit alors notre initiation. Notre équipe faisait merveille durant les épreuves imposées par nos magisters, tant nous étions complémentaires.
C'est lors du dernier rite initiatique qui permettra alors à chacun de rejoindre et pour lui Redrock Mesa et pour moi la Vallée des Epreuves afin d'intégrer les troupes de la Horde que nous avons scellé définitivement notre amitié. Par groupe de 5 novices, nous devions pénétrer la dernière instance concoctée par nos maîtres respectifs, y réussir les diverses quêtes s'y trouvant et en ressortir vivant. Tout disciple empruntant une autre forme tels qu'ombre ou ectoplasme est impitoyablement recalé et est déchu à la fonction de laquais dans les bas fonds de la Capitale. Notre courage et notre abnégation furent mis à rude épreuve et c'est en sortant victorieux de cette ultime pétaudière, couverts de sueur et du sang des malandrins que nous avions mortifiés que nous fûmes proclamés Frère de Sang.
C'est donc la tête haute et le torse bombé que nous avons rejoint nos lieux de recrutement respectifs afin d'y accomplir notre destinée.


Les Clans

Petit à petit, je me perfectionnais dans le métier et les compétences de chasseur. Si bien qu’un jour, Krumtar un chaman Orc me repéra et suite à quelques aventures communes afin de mieux pouvoir me jauger et à l’issue d’un rite initiatique, m’enrôla dans son Clan du Sang.
Bien que peu peuplé, je me fit rapidement une place au sein de cette Guilde et ne tarda pas à en parler à Charatchak qui lui aussi en fît partie aussitôt.

Certains membres du Clan étant passés maîtres dans leurs arts respectifs et ne trouvant plus d’adversaires à leur taille décidèrent de quitter notre groupe et de rejoindre un Clan plus peuplé afin de mieux pouvoir se faire connaître auprès de Thrall en allant mâter les gros pénibles des instances réservées aux initiés de haut niveau.

Ne me plaisant pas dans cette nouvelle famille, je décidais alors de la quitter afin de faire mes propres expériences et de mieux connaître le monde d’Azeroth.


Khorgorrl

Etant occupé à chasser un improbable gibier afin de nourrir décemment ma mini-horde, je fis la connaissance de Khorgorrl, occupé qu’il était à former une Guilde de chasseurs exclusivement.
Les formalités ayant été bon train et son discours convaincant, je décidais alors d’accepter sa proposition et de faire partie des Chasseurs Associés pour autant que ma contribution puisse y amener quelque chose de constructif.

Pour la suite de l’histoire, tout dépend dès lors des aventures qui m’attendent parmi vous.

PS : Si vous croisez un GROS taurens du nom de Charatchak, passez lui le bonjour de ma part. Je sais qu’il sera très enclin à venir nous soigner lors de sorties en instances le cas échéant.


*Nous, les Trolls, nous accouplons que pour nous reproduire; et nous nous reproduisons souvent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le registre du refuge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le registre du refuge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Registre des baptêmes et mariages de Bourg
» Registre des mariages à Poitiers
» Registre des propositions d'attribution des Récompenses Eiffel
» Registre des mariages
» Registre des Mariages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge du Chasseur :: Le refuge :: L'enseigne-
Sauter vers: